8. La crise de foi de Pepe

Papa, je suis très triste parce que nous n’avons pas pu acheter ces délicieux et luxueux biscuits au chocolat, ni le gâteau aux pommes et au caramel – Pepe s’est plaint quand lui et son père sont rentrés du marché

Je sais mon chéri, je sais… tout avait l’air délicieux,” a soupir son père. Je te promets que nous l’achèterons quand je trouverai un travail.

Mais quand sera ça ? Tu en cherches un depuis un certain temps ! Pepe a gémi désespérément.

« Nous ne pouvons pas perdre la foi, Pepe,” a répondit calmement son père. Je vais trouver du boulot ! Il n’y a rien d’impossible à Dieu ».

 « D’accord… je dois penser positif, positif, positif… » murmura Pepe pour lui-même alors qu’ils rangeaient les provisions qu’ils avaient achetées au marché.

 « Pepe », a souri son père, « la pensée positive n’est pas la même chose que la foi dont Dieu parle dans la Bible »

-Quoi? -Pepe l’a interrompu. 

-La foi biblique n’est pas une sensation dans ton corps, pas une attitude mentale positive, ou quelque chose d’inventé… tout cela est instable”, a expliqué son père. C’est plutôt la connaissance et la ferme conviction que Dieu fait ce qu’Il dit, et c’est totalement fiable parce qu’il est basé sur Sa vérité. Pense Pepe, Dieu est totalement digne de confiance… regarde Sa résurrection, Il nous a sauvés comme Il l’a promis !

 « D’accord… je pense, je pense, je pense… » Pepe s’est forcé à fermer les yeux.

 « Mais Pepe, en quoi crois-tu ? » lui a demandé son père, perplexe.

– Suffisant ! a dit Pepe exaspéré. Je vais au salon pour faire mes devoirs – et il s’est précipité hors de la cuisine en fronçant les sourcils.

Pepe doutait de Dieu. J’avais prié et lui avais parlé pendant des mois et rien, RIEN ! Son père n’avait pas encore trouvé de travail.

Pouf ! Pepe a pu alors voir les Trois Mousquetaires.

« Pepe », Jésus a attiré son attention. « … [Je] t’assure que si [tu] as une foi aussi petite qu’une graine de moutarde, [tu] pourras dire à cette montagne : ‘Passe d’ici à la’, et elle bougera. Pour [toi] rien ne serait impossible». [Matthieu 17 :20]

Pepe lui a regardé d’un air incrédule : « Je n’en suis pas tout à fait sûr ».

 « Je suis le pain de vie », a déclaré Jésus. Celui qui vient à moi n’aura plus jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura plus jamais soif ». [Jean 6 :35]

 « Alors, vas-tu aider papa à trouver un travail ? Si tu peux, bien sûr » – a dit Pepe, pas très convaincu que Dieu puisse le faire.

– « Si je peux ? Tout est possible à ceux qui croient » [Marc 9 :23] – Jésus a répondit.

 « Mais j’ai prié plusieurs nuits pour que papa trouve un travail et regarde, nous ne pouvons pas acheter tout ce que nous voulons au marché ! » –Une tristesse a accablé Pepe.

Le Père est intervenu : — Tu peux apprendre de mon fils Jésus quand un jour il m’a dit : « Père, si [tu veux], ne me fais pas boire ce breuvage amer ; toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne ». [Luc 22 :42]

Et puis, le Saint-Esprit a murmuré à l’oreille de Pepe : « -… l’épreuve de [ta] foi produit la patience » [Jacques 1 : 3]. Nous répondons toujours à tes prières, mais pas toujours comme tu le souhaites ou quand tu le souhaites. Nous forgeons un bon caractère en toi, Pepe. Nous faisons de toi un bijou magnifique et brillant.

Pepe avait le vertige. Trop de mots pour lui !!

 « N’oublie pas de prier aussi pour ta foi, Pepe », a dit Jésus, en remarquant que l’attention de Pepe s’estompait. Il est important que ta foi soit toujours forte.

 « Tout est possible si tu crois en mon Fils, Pepe. Aussi, si tu as foi en Lui, tu auras une vie plus joyeuse » – le Père lui a fait un clin d’œil.

Joie… tu veux dire, être heureux tout le temps ? –a demandé Pepe.

 « Non, Pepe ! Le Saint-Esprit a ri. Cela signifie avoir la paix même dans les moments difficiles ».

Soudain le père de Pepe est entré dans la pièce excité : “Pepe, Pepe !” Je viens de recevoir un message disant que j’ai un entretien d’embauche demain dans un endroit très cool.

Le cœur de Pepe s’est rempli d’espoir et il s’est immédiatement tourné vers les Trois Mousquetaires. Cependant, il ne pouvait plus les voir car ils étaient redevenus invisibles.

 « Je suppose que je dois aussi prier pour ma foi, et laisser la puissance de Dieu m’y aider,” a murmuré Pepe pour lui-même, et un sourire soulagé a illuminé finalement son visage.

Puis une pensée est venue à son esprit : – Hum… Je pense qu’il sera bon pour moi d’écrire toutes les fois où Dieu m’a aidé pour que je n’oublie pas qu’Il est toujours avec moi, et qu’Il m’écoute toujours.

 « Oui, murmura le Saint-Esprit. La foi est une action délibérée. 

Citation bibliques liées à l’histoire :
Hébreux 11 :1
Jacques 1 :12
Luc 8 :48

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s