1. Pepe et les Trois Mousquetaires

Paf! Clank!

Un son terrible a attiré l’attention de Pepe quand il prenait le goûter dans la cuisine de sa maison.

Puis, il a entendu les cris d’une femme : « S’il vous plaît, quelqu’un peut m’aider ? Ensuite, les cris d’un homme : – Appelez une ambulance !

On pouvait entendre des voix partout…

-Qu’est-ce qui se passe? a demandé Pepe pendant qu’il mangeait hors de sa maison.  Il voulait savoir ce qui se passait.

Quand il est sorti, Pepe a vu la voiture de la maman de Katie avec son capot brisé et plein de fumée. Katie était sa voisine et l’une de ses meilleures amies. Il semblait que la mère de Katie venait d’avoir un accident.  Quelques minutes après, Pepe a regardé une ambulance, des visages inquiets et des gens qui conduisaient l’ambulance où était la mère de Katie. La mère semblait avoir beaucoup de douleur.

-Ce n’est pas possible! Katie n’est pas ici, elle est chez ses oncles.  Pepe était angoissé. Soudain, la journée d’été, lumineuse et ensoleillée s’est transformée en une journée sombre et triste pour lui.  Pepe ressentit un grand regret et ne savait pas quoi faire.  Il s’est assis sur l’herbe et il a pleuré.

-Pourquoi tu es triste, petit? Pepe a entendu une douce voix pleine d’amour. 

-Vous n’avez pas remarqué? La mère de Katie est blessée et Katie ne le sait pas, a répondu avec ses yeux fermés, essayant de retenir ses larmes. 

-Pourquoi tu ne m’as pas appelé ? Pourquoi n’as-tu demandé mon aide ? Dit la voix pleine d’amour.

-Et, qui êtes –vous? Pepe n’arrêtait pas de pleurer, la tête baissée, regardant l’herbe.

-Je suis le Seigneur, a répondu la voix. 

-Pardon? Pepe a levé la tête et a regardé autour de lui.  Où êtes –vous ? Je ne vous trouve pas.

-Je suis ici, près de toi… et dedans toi, aussi. La voix était vraiment douce.

Tout à coup, Pepe a aperçu trois visages, on dirait mieux, il a regardé trois mousquetaires !

-Mais vous êtes trois personnes avec des chapeaux très drôles ! Pepe a souri un peu.

-Eh bien, nous sommes trois sur un, ou un sur trois. Le Père, c’est moi, celui de la plume jaune sur le chapeau, Le Fils, celui avec la plume rouge et Le Saint-Esprit, celui avec la plume bleue, a expliqué Le Père.

Pepe était confus et cela se voyait sur son visage.

-“Oui, oui… je sais” dit le Fils, dont le nom est Jésus, « c’est très difficile à comprendre » Tu sais, j’ai aussi vécu en tant qu’homme ici sur terre et je suis bien conscient que les choses spirituelles peuvent parfois devenir très déroutantes. Mais, concentrons-nous sur toi maintenant …. Tu n’es pas très bien, n’est-ce pas ?

-« Non, je ne le suis pas », dit Pepe.  Mais je suis très heureux que vous soyez ici. Ça me calme !

-« Je suis toujours ici grâce à mon Fils bien aimé, Jésus » a dit le Père. Grace à lui, tu peux m’avoir près, tu peux toujours m’atteindre.

Pepe avait une idée de Dieu à partir des histoires de la Bible et aussi de ses visites à l’église.  Cependant, maintenant que Dieu était devant lui et qu’il portait trois chapeaux très comiques, il se sentait tellement dépassé qu’il a demandé la première chose qui lui est venu à l’esprit. « Eh bien, pourquoi chacun de vous utilise une plume de différente couleur ? »

-Ha! Ha! Ha!  Ne pense-tu pas que c’est formidable?  C’était mon idée. – a répondu le Saint-Esprit. C’est pour que les gens puissent nous distinguer plus facilement.  Je veux dire, distinguer les trois personnes en un seul Dieu :  le jaune est pour le Père, le créateur du ciel et de la terre, de tout ce qui est visible et invisible, Il est la lumière dans les ténèbres ; le rouge est pour Jésus, qui en mourant et en saignant sur la croix a permis aux gens de vivre dans le royaume de  lumière du Père, ou le Royaume des Cieux  (qui est donc déjà là) ; et le bleu est pour moi.  Je suis comme un fleuve qui coule autour de toi et en toi aussi : Je te guide, te parle, t’aide à découvrir des choses ou à te donner des pouvoirs surnaturels lorsque tu es submergé par les difficultés qui surgissent, ou lorsque tu dois réaliser ce que Dieu veut de toi…Je suis celui qui te dirige vers Jésus et le Père. 

-Des pouvoirs surnaturels? Fantastique!  L’esprit de Pepe est monté. Mais, comment obtenir ces pouvoirs ?  Et, comment puis-je, Dieu, te voir plus souvent ?

-Garde -moi toujours dans ton cœur, Pepe, a répondu Jésus.  Je t’aime tellement, que si j’habite dans ton cœur, tout peut t’arriver, de grandes choses que tu ne peux l’imaginer. Je te le promets.

-Aha!  Le Saint –Esprit est intervenu.  Sans ce mousquetaire à plume rouge dans ton cœur, il m’est très difficile de te parler ou de te donner des pouvoirs surnaturels. C’est comme si je n’existais pas pour toi.

Pepe était étonné et sa tête tournait dans toutes les directions.  Il se sentait également très aimé.  Puis, d’autres questions sont venues à son esprit.  « Avez-vous des épées et des chevaux ? Avez-vous… ? »

Le garçon était tellement distrait à cause de l’accident que le Père est intervenu doucement : « Pepe, veux-tu que Dieu t’aide avec quelque chose ? »  Nous sommes trois mousquetaires à  ton disposition !

Pepe s’est souvenu immédiatement de l’accident de la mère de Katie et son cœur a commencé à lui faire du mal. Et, après un moment de silence, il a dit : « Cher Père, pourrais-tu faire guérir la mère de Katie et qu’elle revienne rapidement à la maison ?  S’il te plait.

-“Ahem, ahem…” Le Saint-Esprit a attiré l’attention de Pepe.

-Pardon, lui a chuchoté Pepe.

-Tu n’oublies pas quelque chose? Le Saint –Esprit lui a chuchoté en retour, dirigeant son regard ver le  mousquetaire à la plume rouge.

Mmmm, Pepe a réfléchit un instant, puis, il s’est rappelé qu’il ne pouvait atteindre ou invoquer le Père que par son Fils, il a ajouté : « Oh, Père, peux-tu faire ce que je t’ai demandé au nom de Jésus ?

Jésus et le Père lui ont souri avec beaucoup d’amour et Pepe a ressenti une grande paix.  Il savait aussi à ce moment-là et dans son cœur que quoi qu’il arrive, tout irait bien.  Puis, il s’est tourné vers le Saint-Esprit avec un sourire enjoué : »Au fait… tu parles beaucoup, mousquetaire à la plume bleue ».

-“C’est précisément ce que je fais toujours ! » A dit joyeusement le Saint-Esprit.

Citations bibliques liées à l’histoire:
Matthieu 28:18-20
Jean 15:26
Jean 14:6

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s