7. Pepe le juge

« … et Dieu, pardonne-moi pour tous mes péchés, amen », Pepe a fini sa phrase avant de s’endormir.

Ses parents lui ont dit bonsoir et l’ont embrassé, ont éteint la lumière et ont quitté la pièce.

« Mais », Pepe a ouvert les yeux. « Punis Alfredo pour être un tel tyran à l’école, il blesse toujours les gens avec ses mots, ou vole, ou fait des blagues laides.  Punis l’entraîneur Maloni parce qu’il est très arrogant, il pense qu’il est le meilleur et il ne dit jamais bonjour.  Punis Jacobella, la nouvelle fille à l’école, parce qu’elle fait sortir sa morve et elle n’arrive toujours pas à bien prononcer les mots… il faut faire un gros effort pour la comprendre ! ».

Soudain, son corps est devenu très tendu et un goût amer est venu à sa bouche, et il ne pouvait plus dormir.  Il voulait se venger.  Il était fâché.  Il a roulé encore et encore dans son lit jusqu’à ce que…

« Alors, Pepe… tu es le juge maintenant ? »  Les Trois Mousquetaires sont apparus.  Comment veux-tu que je te pardonne si tu ne peux pas pardonner aux autres ? – Dieu a murmuré. 

« Mais, mais… » ça a été la seule chose que Pepe a pu dire.

« Regarde, Pepe, les offenses vont et viennent parce qu’elles font partie de ce monde, donc tu as deux options », a déclaré Jésus.  Ne pas pardonner et te détruire émotionnellement et physiquement avec de sentiments de haine, de vengeance, de ressentiment et de colère. Cela t’isolera des autres :  plus tu vivras avec ces sentiments, moins les gens voudront être autour de toi.  Ou, tu peux choisir de pardonner et ainsi faire l’expérience d’une grande paix, joie et satisfaction.  Et aussi, de cette façon, tu seras un aimant pour la famille et les amis, car les gens voudront toujours être proches de toi.

« Je me sens comme un méchant, comme un bandit du Far West ».  Pepe a crié avec colère.

« Si tu hais dans ton cœur, Pepe, alors tu es un meurtrier dans ton cœur », a murmuré le Saint -Esprit.

« Mais, l’autre jour, Alfredo m’a frappé sans raison » Pepe a gémi. 

« Eh bien, pardonner ne veut pas dire que tu deviendras soudainement son meilleur ami », lui a dit Jésus.

« Mais si tu veux vivre bien et heureux, Pepe, je te recommande de pardonner, toujours et immédiatement », a ajouté le Père.  « Le pardon t’aide à guérir les blessures ».

« Je ne suis pas blessé », a protesté Pepe.

« C’est vrai », Jésus a souri avec beaucoup d’amour.

Le Saint-Esprit a rempli le cœur de Pepe : « Le pardon sera la chose la plus semblable à Dieu que tu feras de toute ta vie ».

« Désolé.  Vous avez raison.  Je dois aimer un peu plus » a dit Pepe- « Jésus, merci pour ce que tu as fait pour moi.  J’imagine qu’il a été terriblement douloureux de mourir sur la croix, je ne veux même pas y penser ».

Soudain, Pepe s’est senti aussi léger qu’un nuage, et une sensation chaleureuse et apaisante a envahit son corps et son esprit.

« Le pardon est vraiment quelque chose de merveilleux », s’est dit Pepe.  Puis il s’est mis à babiller une chanson en portugais sur un canard,  qu’il avait entendu chanter à Jacobella : « Oh canard quém, quém, quém, quém, quém… »

Après plusieurs et mélodieux coin, coin, Pepe s’est endormi profondément et paisiblement.

Citations bibliques liées à l’histoire :
Ephésiens 4 :32
Colossiens 3 :14
Mattieu 5 :44

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s